Ça caille

et je parle pas d’oiseaux

One thought on “Ça caille

  1. Prends cette rose

    Prends cette rose, aimable comme toi
    Qui sers de rose aux roses les plus belles,
    Qui sert de fleur aux fleurs les plus nouvelles,
    Dont la senteur me ravit tout de moi.

    Prends cette rose, et ensemble reçois
    Dedans ton sein mon cœur qui n’a point d’ailes,
    Il est constant, et cent plaies cruelles
    N’ont empêché qu’il ne gardât sa foi.

    La rose et moi différons d’une chose
    Un soleil voit naître et mourir la rose,
    Mille soleils ont vu naître m’amour.

    Ah ! je voudrais que telle amour éclose
    Dedans mon cœur qui jamais ne repose,
    Comme une fleur, ne m’eût duré qu’un jour.

    Pierre de Ronsard (A Cassandre)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s